Actualitéskératocône dépistage impact maladie

Le kératocône est une maladie des yeux qui nécessite une prise en charge afin d’éviter l’altération de votre qualité de vie. Tour d’horizon. Le kératocône est une maladie oculaire qui touche la cornée et qui déforme la vision. Cette pathologie peut-elle faire perdre la vue ?

Qu’est-ce que le kératocône et quel est l’impact sur la santé du patient ?

Le kératocône est une maladie qui affecte les yeux. Il indique la déformation et l’amincissement de la cornée, tissu transparent visible à l’avant de chaque œil. Le kératocône peut se manifester aussi bien chez les femmes que les hommes âgés entre 8 et 45 ans. Il existe plusieurs symptômes de cette maladie. La vision floue figure parmi les signes précurseurs. Elle peut être accompagnée d’une baisse ou d’une distorsion de la vue. Même si le kératocône touche les deux yeux en simultané, son évolution sur chaque œil est inégale.

 

Comment le kératocône évolue-t-il?

Lorsque la cornée de l’œil est touchée par le kératocône, elle s’amincit progressivement et finit par perdre sa forme sphérique. Ainsi, elle devient comme un cône. Si la maladie est décelée à l’âge de puberté, elle peut évoluer jusqu’à 30 ou 40 ans. Au-delà, elle se stabilise pendant quelques années avant de s’aggraver. Comme énoncé plus haut, le kératocône évolue de manière différente sur chaque œil. Cette progression se manifeste par différentes étapes:

·Stade 1: inconfort visuel et baisse de la vision;

·Stade 2myopie et astigmatisme;

·Stade 3: troubles visuels graves et déformation visible de la cornée;

·Stade 4: amincissement, perte de transparence et présence de cicatrices.

Pourquoi est-il important de prendre en charge les cas de kératocône?

Certes, le kératocône ne peut pas conduire à la cécité. Cependant, il est possible de ralentir, voire de stopper son évolution pour éviter d’altérer la vue. Pour ce faire, des traitements sont prescrits en fonction du stade de la maladie, à savoir le port de lunettes, de lentilles rigides ou d’anneaux intra cornéens. Cette maladie impose de consulter régulièrement l’ophtalmologue ou l’optométriste. Il est également possible de réaliser des chirurgies pour limiter ou soigner le kératocône : insertion d’intacts, greffe de cornée ou réticulation cornéenne. Le coût d’une chirurgie pour kératocône peut être pris en charge par la Sécurité Sociale. Attention à vérifier les frais annexes (dépassements d’honoraires…).

Où prendre rendez-vous pour soigner cette maladie ?

Pour une prise en charge optimale de cette pathologie, prenez rendez-vous dans un des établissements Elsan via leur site afin de trouver un spécialiste compétent et fiable qui pourra s’occuper de votre cas. Elsan dispose d’un réseau important constitué d’ophtalmologues établis dans plusieurs villes de France. Plus de 28000 collaborateurs et 7500 médecins opérant sur tout le territoire sont regroupés au sein des 137 établissements du groupe. Professionnels, à l’écoute et attentionnés, ils sont formés pour prodiguer des soins de qualité à tous les patients. Outre l’ophtalmologie, les établissements Elsan s’occupent également d’autres pathologies comme les maladies digestives, les cancers ou les maladies cardiovasculaires.