Actualitésnouveaux progrès yeux laser

En moins de vingt ans, le domaine de l’ophtalmologie a connu de véritables innovations. Et l’opération des yeux au laser en est une. Elle permet de corriger la plupart des anomalies de la vision, que vous soyez myope, astigmate, hypermétrope ou presbyte. Zoom sur cette technologie qui permet des traitements de plus en plus précis, efficaces et confortables.

Du diagnostic aux traitements: des progrès fulgurants

Les experts sont unanimes: tout s’accélère aujourd’hui dans le domaine de l’ophtalmologie.  De là à parler de révolution? En partie! Si dans la majorité des cas, les véritables révolutions ne surviennent que tous les vingt ou trente ans, le reste du temps, les progrès s’apparentent à un perfectionnement continuel de ce qui existe déjà. Les machines se dotent de nouvelles fonctions, les outils se miniaturisent et les traitements se personnalisent. C’est ainsi que dans les années 1960, la chirurgie de la cataracte a connu une révolution, tandis que les années 1980 ont vu apparaître la chirurgie laser de l’œil, la PKR. Véritable révolution technologique, cette technique permettait de traiter la myopie et l’hypermétropie. La chirurgie laser de l’œil s’est par la suite perfectionnée et la technique du Lasik est née, permettant de corriger la presbytie et l’astigmatisme.

 

Des innovations toujours plus sûres

De nos jours, les techniques de chirurgie sont restées les mêmes mais les machines se perfectionnent et permettent d’assister ces chirurgies pour augmenter leur précision. Les meilleures machines sont équipées d’un système d’eyetracker, permettant ainsi de détecter jusqu’au micro-mouvements de l’œil pendant l’opération. Ces innovations offrent de réels bénéfices non seulement au chirurgien en lui permettant de travailler avec plus de sécurité grâce à une meilleure stabilité, mais aussi au patient en lui permettant de mieux récupérer après son opération. Car avec le vieillissement de la population, les problèmes de vue sont devenus un véritable enjeu de santé publique. S’il existe différentes techniques de chirurgie réfractive, la première chose à faire est donc de s’assurer que son œil soit opérable. Après plusieurs examens, le chirurgien choisit donc la technique la plus adaptée. L’une des plus révolutionnaires est la technique SMILE.

 

La technique SMILE: dernière innovation en matière de chirurgie réfractive 

Cette nouvelle génération de laser SMILE (Small Incision Lens Extraction) existe depuis 2010. Elle permet de corriger un défaut de vision sans ouvrir la cornée (logique de la technique LASIK), ni retirer la couche superficielle de la cornée (logique de la technique PKR). Ce n’est qu’un fragment de la cornée qui est découpé au laser puis retiré manuellement par le chirurgien au travers d’une micro incision. Le traitement est effectué entièrement par le laser femtoseconde en seulement quelques secondes. La technique du SMILE permet de corriger des myopies jusqu’à -12D et l’astigmatisme jusqu’à 6D. Le patient bénéficie d’une chirurgie moins traumatisante avec une meilleure cicatrisation, peu de sécheresse oculaire et une récupération visuelle plus courte permettant une reprise rapide des activités, généralement dès le lendemain. L’opération quant à elle, est totalement indolore.

 

Aujourd’hui, grâce à des programmes informatiques performants qui permettent de conduire le faisceau lumineux des lasers, on peut donc opérer certaines myopies considérées avant 2010 comme incurables. “À condition que la vue soit stable depuis au moins deux ans et que la cornée ne soit ni trop fine ni trop fragile”, précise Belkacem Asli, responsable du Centre laser Elsan Vision à Toulon. Ce dernier réunit des chirurgiens ophtalmologistes experts, ainsi que toutes les technologies de dernière génération en matière de chirurgie réfractive, comme le laser Femtoseconde VisuMax de Zeiss, le plus précis en France. Cette technologie n’est d’ailleurs présente que dans un nombre limité de centres de chirurgie réfractive. Prendre rendez-vous pour tester son éligibilité avant une chirurgie réfractive semble constituer une réponse aux attentes de nombreux porteurs de lunettes et de lentilles. Avant, d’ici quelques années, les prochaines révolution de la chirurgie réfractive. Comme une évidence, l’Intelligence Artificielle n’a pas fini de faire parler d’elle….