Actualitéschirurgie refractive, centre laser, laser myopie, astigmatisme, presbytie, hypermétropie; opération laser, vision, correction des yeux

Vous êtes myope, astigmate, hypermétrope, presbyte ou vous souffrez d’un kératocône? Le laser permet de corriger bon nombre de défauts visuels. Zoom sur 3 techniques qui partagent le même objectif: modifier le trajet des rayons lumineux à travers la cornée afin qu’ils se focalisent sur la rétine. Et ainsi, obtenir une image nette pour vous libérez de vos lunettes et de vos lentilles.

 

La PKR ou le laser excimer de surface

C’est la technique d’opération au laser la plus ancienne. La PKR (PhotoKératectomie Réfractive) ou le laser excimer de surface est principalement réservée aux traitements de myopies faibles et modérées (de -4D à -6 D), ainsi qu’aux personnes souffrant d’un petit astigmatisme. Cette technique est également utilisée pour opérer une cornée fine. Le chirurgien retire l’épithélium (la peau de la cornée) pour sculpter la cornée en surface par laser et corriger ainsi le défaut visuel. La récupération visuelle est progressive sur une quinzaine de jours voire plus. Le retard de cicatrisation est d’ailleurs assez fréquent pour ce type d’opération. La technique PKR est utilisée chaque fois que le Lasik est contre-indiqué.

Le LASIK

Le LASIK (Laser in-Situ Keratomileusis) consiste à découper une très fine lamelle cornéenne, appelée “capot”, à l’aide du laser femtoseconde. Ce dernier produit des impulsions d’énergie lumineuse ultracourtes avec une longueur d’onde proche de l’infrarouge. Toujours attenante à la cornée, le capot est soulevé pour appliquer le laser excimer permettant de corriger le défaut visuel en remodelant la cornée. Un premier laser découpe donc une partie de la cornée et un second laser la sculpte en quelques secondes.

La technique du LASIK permet de corriger :

  • des myopies plus fortes que la PKR (jusqu’à -12D),
  • des astigmatismes et hypermétropie jusqu’à 6D,
  • de la presbytie.

L’intégrité de la cornée conservée et l’épithélium laissé en place sur la lamelle permet une cicatrisation beaucoup plus rapide. La récupération visuelle est, elle aussi, plus rapide. La vision est améliorée dès le lendemain de l’intervention. Les deux yeux peuvent être opérés le même jour.

La technique SMILE

C’est la dernière innovation en matière de chirurgie réfractive et elle existe depuis 2010. Cette nouvelle génération de laser SMILE (Small Incision Lens Extraction) permet de corriger un défaut de vision sans ouvrir la cornée (logique du LASIK), ni retirer la couche superficielle de la cornée (logique du PKR). Ce n’est qu’un fragment de la cornée qui est découpé au laser puis retiré manuellement par le chirurgien au travers d’une micro incision. Le traitement est effectué entièrement par le laser femtoseconde en quelques secondes. La technique du SMILE permet de corriger des myopies jusqu’à -12D et l’astigmatisme jusqu’à 6D. Le patient bénéficie d’une chirurgie moins traumatisante avec une meilleure cicatrisation. Peu de sécheresse oculaire et une récupération visuelle plus courte qui permettent une reprise rapide des activités.

Le Centre laser Elsan Vision à Toulon réunit toutes les technologies de dernière génération en matière de chirurgie réfractive et l’expérience de ses chirurgiens ophtalmologistes. Car s’il existe différentes techniques de chirurgie réfractive, la première chose à faire est de s’assurer que l’œil est opérable. C’est donc après plusieurs examens que le chirurgien choisira la technique la plus adaptée. “Quelle que soit la technique utilisée, le rôle du laser est le même. Celui de remodeler la cornée afin de retrouver une bonne vue”, explique Belkacem ASLI, Responsable du Centre Laser Elsan Vision Toulon. “Que vous soyez myope, astigmate, hypermétrope ou même presbyte, faire une opération des yeux au laser permet à tout un chacun de retrouver le plaisir d’avoir une vue nette sans les contraintes des lunettes ou des lentilles”.

 

doctolib questions rendez-vousPrendre rendez-vous en ligne